Gjesværstappan

Une réserve ornithologique importante

Gjesværstappan est devenu une réserve naturelle en 1983. Les autorités de l’environnement veulent protéger les colonies d’oiseaux de la mer, la faune et la flore sauvage. La terre protégée s’étend sur 1,7kilomètres carrés. En outre, la réserve comprend une zone maritime de 5,5 kilomètres carrés autour de Gjesværstappan. Entre le 15 juin et le 15 août, on n’a pas le droit de mettre pied sur la plus grande île qui s’appelle Storstappen et dont le sommet surgit à 283 mètres de l’eau.

Les autorités pour la protection de l’environnement se prononcent pour la protection de la plus grande colonie de Macareux en Finnmark. Le nombre de Fulmars boréaux, repérés pour la première fois en 1978, augmente toujours. Le Fou du Cap s’est installé à Gjesværstappan dans les années 1980. D’autres oiseaux à observer à Gjesværstappan sont les Mouettes tridactyle, les Cormorans, les Guillemots marmette, les Petits Pingouins et les Pygargues à queue blanche.

Le nombre d’espèces ainsi que le nombre d’oiseaux est très grand. C’est frappant puisque le Stappan se trouve non loin de la côte continentale. En Europe, on trouve rarement des rochers d’oiseaux aussi aisément accessibles pour les touristes. Gjesværstappan est une opportunité dont vous devriez faire usage pendant votre voyage au Cap Nord.